Le Marquis de Sade

Forum du site sur le Marquis de Sade : http://www.sade-ecrivain.com

Vous n'êtes pas identifié.

#1 28-05-2012 03:43:05

jiangxiu
Membre
Date d'inscription: 25-05-2012
Messages: 12

niketrespascher-Remake presque parfait

Un an après son épopée jusqu'en finale, Montpellier retrouve Castres vendredi en barrages du Top 14. Revenus de si loin pour accrocher ces phases finales, les vice-champions de France craignent de manquer de cette nike requin pas cher
fraîcheur qui leur avait permis de surprendre les Castrais. Un adversaire qui, persuadé d'avoir depuis franchi un cap, n'a pas hésité à délocaliser ces retrouvailles à Toulouse.

Un après, Tulou, Gorgodze et les Montpelliérains repartent à l'assaut du Castres Olympique. (Maxppp)Sur le même sujet...Castres

L'actu Castres
CO: Avec une charnière Lacrampe-Bernard
Top 14: Encore des places à Ernest-WallonEt aussi...
Montpellier: Gorgodze, parole à la défense
Castres: Teulet, l'année d'après
Les phases finales
La saison régulière
Le classementUn remake presque parfait. Les deux mêmes protagonistes, mais un décor différent pour ce barrage qui, un an après, marque les retrouvailles de Castres et de Montpellier. Non pas à Pierre-Antoine, théâtre de la défaite sur le fil (17-18) des Tarnais devant leur public face à une jeunesse montpelliéraine alors en route pour la finale du Stade de France. Mais à Ernest-Wallon, l'antre du Stade Toulousain, à quelques hectomètres d'un Stadium promis une semaine plus tard au dernier carré de ce Top 14. Un choix qui a de quoi surprendre, jusque dans les rangs des supporters tarnais, mais que le Castres Olympique France Air Max
entend assumer vendredi face à son bourreau de la saison passée (voir par ailleurs).

Une affiche identique, mais les deux adversaires, qui l'affirment haut et fort, abordent ce nouveau barrage dans des dispositions totalement différentes. Castres et Montpellier ont néanmoins su confirmer et se hisser de nouveau dans le Top 6 de ce championnat, synonyme de nouvelle qualification pour la H Cup et de points d'ancrage plus solides encore dans le peloton de tête de l'élite. "Sincèrement, ça nous fait plaisir de les retrouver, de voir qu'eux aussi ont su confirmer leur très belle saison passée", avance dans un entretien accordé au site rugbynews.fr Laurent Labit, l'entraîneur des avants castrais qui, comme pour mieux se démarquer de l'affiche plus bling-bling du second barrage entre Toulon et le Racing, n'hésite pas à ajouter au sujet de son contradicteur montpelliérain: "On aime bien cette équipe parce qu'on trouve qu'elle joue bien et nike chaussures pas cher
qu'elle est composée de joueurs et d'entraîneurs qui, rugbystiquement et humainement, sont emprunts justement de ces valeurs". Celles dont Castres et ses entraîneurs aiment à se prévaloir, n'en déplaise à Mourad Boudjellal.

Galthié: "L'an dernier, ce n'était pas un accident"

Un an plus tard, leurs parcours respectifs n'ont, à en croire Montpelliérains
Ernest-Wallon: Les raisons d'une délocalisation...
La décision des dirigeants castrais de délocaliser ce barrage à Ernest-Wallon peut surprendre, mais vise avant tout à servir le maximum de supporters tarnais. Un contingent de 15 000 places attribuées au CO qui doit permettre de faire de l'enceinte toulousaine un écrin bleu nike air max 90
et blanc le temps d'un match. "On va masquer tous les logos du Stade toulousain et faire en sorte que l'équipe soit dans son vestiaire comme à Pierre-Antoine avec ses repères", promet dans Sud-Ouest Patrick Alran, directeur du club. Du côté des entraîneurs, on assume tout autant ce choix: "Aujourd'hui, les joueurs professionnels ont l'habitude d'évoluer sur tous les terrains, souligne Laurent Labit. Ce n'est pas bien sûr notre jardin de Pierre-Antoine, mais quand l'équipe va débarquer vendredi, à Ernest-Wallon, soutenue par 12 000 supporters castrais, ils vont vite sentir l'engouement. Ils n'auraient été que la moitié à Pierre-Antoine. Les Castrais vont faire du bruit et se déplacer parce que les gens qui aiment ce Castres Olympique vivent aussi depuis un an avec cette déception et ont l'envie aussi d'aller en demi-finales pour faire la fête tout le week-end et la semaine prochaine".


et Castrais, pas grand-chose à voir avec leurs précédents exercices. A commencer par ces vice-champions de France qui, déjà privés de l'effet de surprise, ont subi de plein fouet les effets de la Coupe du monde et de Nike air max pas cher
l'absence de leurs internationaux. Relégué à la douzième place au soir de la neuvième journée, le MHR, fort du retour de ses internationaux et de l'apport de ses recrues (Privat, Creevy, Martin, Amorosino, Audrin), a dû engranger 53 points depuis pour raccrocher avec aplomb le bon wagon des qualifiés (sur 70 possibles). Seuls Toulouse (55 pts) a fait mieux sur la même période ! "On a un vécu, on a confirmé cette saison que l'an dernier, ce n'était pas un accident, appréciait cette semaine du bout des lèvres Fabien Galthié, avant d'ajouter sur le ton de l'avertissement: On a des arguments, mais qu'il faut traiter au passé. Il va falloir mettre au présent les arguments qui nous permettraient de gagner". Et Montpellier, qui avant de conclure son parcours en saison régulière sur une belle résistance à Toulouse (20-13), était rentré bredouille de ses déplacements à Clermont, Castres et Toulon, de craindre le contrecoup de sa folle remontée. Ses deux demis de mêlée, Julien Tomas et Benoît Paillaugue, n'ont pas tenu jusque-là et c'est le jeune international des -20 ans, Eric Escande, qui à 19 ans, aura la course charge de conduire le pack héraultais.

Hors ligne

Pied de page des forums

Créez Votre Propre Forum
Insérer vos Graphiques
Dictionnaires de Traduction
Hébergé par ForumCrea.com